F | D

Charte institutionnelle de l’association REPER

Sur la base des documents suivants:

  • La charte d’Ottawa de l’OMS, pour la promotion de la santé (novembre 1986)
  • La charte de prévention du GREA (Groupement Romand d’Etudes des Addictions (2003)
  • La charte romande des Travailleurs Sociaux Hors Murs (2002)
  • La charte de Swissprevention (2006)

le Comité de REPER a adopté le 7 novembre 2007 la charte REPER.

1. Nos objectifs

L’association REPER a pour buts (art. 3 des statuts) «de contribuer à la promotion de la santé et de développer toutes mesures utiles à la prévention des addictions et des situations à risques auprès de différents acteurs et/ou milieux concernés : écoles, communes, entreprises, grand public et en particulier les jeunes. »

« L’association encourage les jeunes et les adultes à se construire une vie libre, autonome et équilibrée. Elle s’engage à promouvoir au sein de la jeunesse et de la société une attitude de solidarité fondée sur la réflexion et le respect des personnes et de leurs convictions. »

REPER agit notamment dans trois domaines interdépendants :

  • La promotion de la santé, afin de répondre aux besoins fondamentaux et de favoriser le bien-être des personnes et des groupes, par le renforcement des ressources personnelles, professionnelles et sociales des personnes et des groupes concernés.
  • La prévention universelle, par des programmes d’information et de formation, ainsi que le développement et l’accompagnement de projets adaptés aux besoins des publics cibles.
  • La prévention sélective et indiquée, afin de diminuer les risques pour la santé, par des projets participatifs et une offre d’aide ambulatoire adressés à des adolescents et des adultes confrontés à des situations difficiles.

2. Nos valeurs éthiques

Indépendante aux plans politique et confessionnel, l’association REPER se réfère aux principales valeurs humanistes suivantes :

  • Acceptation fondamentale des personnes dans leur contexte de vie et leurs aspirations ;
  • Authenticité dans la relation ;
  • Sens de la responsabilité individuelle et collective ;
  • Solidarité entre professionnels et usagers dans une démarche de partenariat

3. Nos principes de travail

Pour REPER, l’intégration de ces valeurs se traduit par plusieurs principes de travail :

  • Recherche de cohérence et d’efficience dans nos activités
  • Ecoute active et devoir de confidentialité
  • Prise en compte des attentes individuelles et collectives
  • Reconnaissance et mise en valeur des ressources de chacun
  • Reconnaissance du droit à l’erreur
  • Disponibilité et souplesse
  • Ouverture au changement

4. Moyens d’action prioritaires

Afin de concrétiser ses objectifs, REPER se donne des priorités :

  • Actualisation et mise à disposition de l’information spécifique à notre mission
  • Elaboration de projets adaptés aux situations et aux besoins particuliers des personnes et des groupes
  • Mise en valeur et collaboration avec les réseaux primaires et secondaires
  • Formation continue des collaborateurs
  • Utilisation judicieuse des ressources humaines et financières
  • Evaluation régulière de notre fonctionnement et de nos prestations
  • Réflexion permanente sur la promotion de la santé et la prévention des addictions
  • Participation aux structures de réflexion cantonales et supra cantonales
  • Sensibilisation de l’opinion publique et des autorités